10ème édition du pèlerinage des enfants : « si nous voulons développer notre pays il faut que nous respections la loi…. » Mgr benjamin Ndiaye archevêque de Dakar

10ème édition du pèlerinage des enfants : « si nous  voulons développer notre pays il faut que nous respections la loi…. » Mgr benjamin Ndiaye archevêque de Dakar

10ème édition du pèlerinage diocésain des enfants a battu le record de mobilisation. Cette édition tenue le dimanche 15 janvier 2017 a enregistré la présence de 15.000 enfants venus des paroisses de l’archidiocèse de Dakar. Initié par l’abbé Joseph Touré, le pèlerinage est maintenant définitivement inclus dans l’agenda de l’archidiocèse de Dakar.

Mgr benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar qui présidait la cérémonie a tenu à remercier dans son homélie les encadreurs qui travaillent d’arrache-pied chaque année pour permettre aux enfants de se retrouver au pied de notre dame de la délivrance de Poponguine.

Cette présente édition a été pour les enfants un moment de rencontre et de communication avec leur pasteur, eux qui   sont venus nombreux assisté à la célébration eucharistique dans la ferveur.

Mgr benjamin  Ndiaye a tenu dans son message adressé aux enfants à partager son sentiment de joie avec ces enfants qu’il considère comme un « cadeau » pour la société, et pour l’Eglise du Sénégal. Il dira avoir reçu trois cadeaux qui ont une grande importance à ses yeux.

  • Le premier cadeau est tout simplement l’Abbé joseph Touré responsable des œuvres pontificales missionnaires à son temps,  qui a eu l’idée d’organiser un pèlerinage pour les enfants sous l’impulsion du cardinal émérite Théodore Sarr.
  • Le deuxième cadeau : ce sont les enfants. Et ce fut l’occasion pour Mgr Benjamin Ndiaye de dire que «  les enfants c’est le trésor de notre Eglise, nous devons les aimer, les respecter, c’est le trésor de la société ».
  • Concernant le 3e cadeau et surtout l’effectivité du dialogue inter religieux, Mgr Ndiaye partage avec les enfants son expérience par une histoire« pendant l’hivernage, le khalife général des mouride m’a a envoyé un cadeau, et pour lui dire merci je suis allé à sa rencontre pour son attention et son amabilité envers la communauté  chrétienne »

Ce déplacement lui a aussi permis de faire une visite de courtoisie à la famille Tall de Tivaouane qui est toujours présente lors des célébrations du pèlerinage mariale de Poponguine.

Dans son homélie riche en enseignement, Mgr Benjamin Ndiaye déclare devant les enfants « que si nous voulons développer notre pays, il faut que nous respections la loi, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas tricher, respecter le bien qui appartient à tout le monde, ne pas voler l’argent de l’Etat, ne pas salir  n’ importe où, respecter l’environnement, pour faire bénéficier tout ceci aux autres »

L’archevêque de Dakar a aussi appelé les enfants à avoir le sens de la propreté, de la nature où nous vivons, dans notre esprit et dans notre cœur. Il poursuit pour appeler à l’union des chrétiens à une semaine de la célébration de la semaine de l’unité des chrétiens toute confession confondue.

Pour rester dans le cadre du thème choisi pour cette 10ème édition du pèlerinage des enfants tiré de jean 17, 21 l’archevêque revient pour dire « que tous soient un » qui équivaut à : « ce n’est pas ce que moi je veux qui comptes mais c’est ce que jésus veut qui compte, c’est dans la parole de jésus que nous allons trouver notre unité ».

Pour finir, il appelle parents, enfants, homme politiques, députés, tous les organes de l’état à se soucier de l’intérêt du Sénégal,  et cela en répondant à la question de savoir « Qu’est ce qui doit changer dans mon comportement, au Sénégal pour qu’il soit plus développer, pour les gens aillent de l’avant pour le développement du pays »

Mgr Benjamin Ndiaye a enfin, formulé des prières pour le pays afin que la situation évolue positivement et que tous soient au service du bien de tout le monde.

Cette 10ème édition s’est terminée par un après-midi récréatif animé par le célèbre duo de jumeaux Pi and Ji et le chanteur Flugence Gakou.

Related posts